ALIECOR Bouchons SNIC Isolation LIEGISOL Décoration ALIENATUR Boutique

 Liège Expansé Pur - Savoir

Le liège est l'isolant le plus naturel et le plus noble qui existe


Fabriqué à base de granulés de liège expansés purs et agglomérés à la vapeur surchauffée sans adjonction d’aucun agglomérant, c'est un produit naturel, compact et imputrescible et un isolant non hydrophile. Même s'il est le plus ancien isolant connu, ses indices globaux de conductivité thermique, absorption acoustique et comportement face à l'humidité, au feu, à la compression, aux agents chimiques, etc., restent encore compétitifs par rapport aux matériaux les plus modernes et parfois même en les dépassants. Le constituant essentiel des isolants est l’air (lambda = 0.0020). Le liège expansé pur possède une structure cellulaire exceptionnelle (1cm3 = +/- 40 millions de cellules) contenant de l’air et permettant ainsi de freiner les déperditions de chaleur. L'effet "bouchon" du liège (obturer la bouteille tout en permettant les échanges gazeux) permet d’isoler en laissant respirer : c'est à dire agir comme les pores de la peau. Dans des conditions normales d’utilisation, le liège permet d’absorber sans dommage les surplus ponctuels de vapeur d’eau et de les restituer quand les conditions le permettent. Avec un bon coefficient thermique, une étanchéité fiable et respirante, le liège expansé pur imputrescible assurera une isolation naturelle saine. Enfin n’oubliez pas que le liège est aussi bien un isolant thermique, qu’acoustique, voire anti-vibratile.


pour une isolation liège de qualité.

Produit 100 % naturel et écologique
Pas de liants extérieurs - Facilement recyclable et réutilisable - Très forte longévité - Imputrescible - Chimiquement neutre
Techniquement résistant
Grande résistance mécanique - Grande résistance à la compression - Ne se dilate pas - Elastique - Résiste aux trépidations
Biologiquement résistant
Faibles attaques de parasites, termites et rongeurs - Ne moisit pas
Chimiquement résistant
Résiste à l'action des hydrocarbures
Climatiquement résistant
Régulateur climatique sans condensation - Ne conduit pas l'électricité - N'accumule pas d'électricité statique Coefficient de conductivité stable - Insensible aux UV (hors couleur) - Insensible aux intempéries Phoniquement résistant
Absorbe un maximum des ondes émises par sa structure cellulaire unique
Combustiblement résistant
Difficilement inflammable - Appartient à la classe E - Appartient à la classe F1 pour les fumées - Ne libère ni chlore, ni cyanure et en produit peu lors de la combustion
Vibratilement résistant
Amortit les vibrations par sa structure cellulaire et son élasticité
Humainement non résistant
Léger - Facile de pose - Economies d'énergie

Le principe physique de l'isolation thermique
consiste, en créant une barrière par un matériau isolant, à empêcher le passage de chaleur entre deux corps en présence ayant des températures différentes qui émettent et absorbent l'énergie l'un de l'autre (le plus chaud ayant une émission supérieure à l'autre). La structure cellulaire du liège permet une barrière thermique exceptionnelle.
Le coefficient de conductivité thermique λ d'un matériau est fonction de sa masse volumique, de son humidité et de sa température moyenne d'utilisation.
La résistance thermique R d'un matériau est le rapport de l'épaisseur du matériau à la conductivité thermique. Grâce à sa faible valeur λ, l'aggloméré expansé pur de liège est un excellent isolant thermique. De même, le liège conserve l’intégralité de ses valeurs isolantes dans le temps car il ne s’affaisse pas, et ne se détériore pas.
Par expérience, nous savons qu'avec 100 mm de liège expansé pur, l'isolation obtenue correspond à 200 mm de certains isolants courants, alors que les seuls éléments de conductivité et de résistance thermique sont identiques ou équivalents. Le liège en effet a une plus grande inertie, une température propre très homogène en fonction des conditions climatiques et une faible prise d'humidité qui permet de compléter l'efficacité de l'isolation. C'est un excellent protecteur tant pour le chaud de l'été que pour le froid de l'hiver.

Le principe physique de l'isolation phonique
consiste, en créant une absorption par un matériau isolant, à empêcher la transmission des ondes sonores et permettre ainsi un bon environnement. Grâce à sa structure cellulaire compacte et souple, le liège absorbe un maximum des ondes reçues.
L'isolation phonique ou acoustique s'étudie à 3 niveaux :
- Correction acoustique d'une ambiance : réduction du niveau sonore en dB (décibels) et réduction du temps de réverbération.
- Isolation acoustique de la transmission des bruits aériens : réduction des transmissions sonores (voix, appareils, …) provenant de l'extérieur (salles contiguës ou extérieur) et se propageant par les parois, planchers, couvertures, et aussi portes et fenêtres.
- Isolation acoustique des bruits de percussion : réduction de bruits d'impacts sur les dalles et transmis par étage. Dans ces 3 cas, le liège expansé pur permet de "casser" les propagations sonores grâce aux qualités d'absorption de ses cellules.
0 –  40 dB : bruit modéré (du silence absolu à une voix normale 40 dB)   40 –  80 dB : bruit gênant à fort (voix forte 50 dB à rue bruyante 80 dB)  90 – 120 dB : bruit douloureux (moteur proche, forge …)   130 dB : Seuil de la douleur


Le principe physique de l'isolation vibratile
consiste, en créant un amortissement par un matériau isolant, à empêcher le passage de vibrations entre deux corps en présence (machine/sol) pour éviter la transmission d'ondes de chocs et permettre un bon fonctionnement. Grâce à sa structure cellulaire faite d'alvéoles remplies de gaz et limitées par des membranes imperméables, le liège est naturellement élastique même lorsqu'il est soumis à des pressions, et de plus il ne restitue pas les ondes reçues. Le liège expansé surcomprimé peut être utilisé pour des pressions allant de 8 à 18 tonnes/m2 (compter +/- 2 tonnes/m2 pour l’expansé pur standard), ce qui est remarquable pour un isolant léger, qui est naturellement souple et élastique.